Management : les 5 conseils pour ressourcer ses employés

Voici cinq conseils pour aider les employeurs à favoriser un environnement de travail sain. Essayer quelque chose de nouveau La mise en place d’un programme de bien-être est l’occasion d’offrir la possibilité aux employés de se sentir mieux. C’est leur donner le choix d’expérimenter de nouvelles choses comme un sport, une activité… Mais pour que les initiateurs du changement ne se découragent pas dans leurs envies d’expérimenter de nouvelles pratiques, il faut s’appuyer sur ceux qui ont des idées nouvelles et qui souhaitent les tester autour d’eux. Si les initiatives sont efficaces, l’ensemble des collaborateurs se les approprieront bien assez vite. Être honnête Bien que les causes de l’absentéisme soient diverses, la hausse des congés maladie est intimement liée aux conditions de travail au sein de l’entreprise. Pour résoudre l’absentéisme, il est important d’effectuer un diagnostic et de trouver les sources du problème. Après avoir déterminé ces causes, il est essentiel de mettre en place des actions de prévention en phase avec les attentes et les besoins des salariés, et en les impliquant, afin d’améliorer le bien-être au travail et de réduire les absences. Ralentir la cadence La mise en place d’une bonne hygiène de vie au travail est [...]


Prof au XXIè siècle, ça veut dire quoi ?

Le #ProfDuFutur utilise la réalité virtuelle dans sa salle de classe. (Crédit : Neoma Business School) Google fête ses 20 ans cette année ! Chaque jour, la révolution numérique transforme nos échanges, nos comportements, notre environnement. À coup d’innovation et d’évolutions technologiques incessantes, nombreux sont les secteurs directement impactés et qui doivent se réinventer. L’enseignement supérieur ne fait pas exception ! Face à de nouveaux enjeux - surinformation, guerre de l’attention, émergence de nouveaux métiers - si les Ecoles et Universités veulent éviter l’ubérisation, elles n’ont pas d’autre choix que de s’adapter. Le système académique tel qu’on le connait a été pensé pour l’ère industrielle. S’il a fait ses preuves par le passé, il va devoir songer très sérieusement à se réinventer pour répondre aux enjeux d’une ère numérique où les métiers de demain n’existent pas encore. Et cette mutation passera par la prise en main pleine et entière par le professeur de son rôle de mentor auprès de la nouvelle génération, qui elle aussi devra s’engager ! Le #ProfDuFutur adaptera sa pédagogie au cerveau des étudiants ou... disparaîtra ! Écoles comme Universités, nous ne pouvons plus nous targuer d’être seuls détentrices de l’information. Google Play et autres Apple [...]


RGPD : les entreprises ont du mal à se conformer au règlement

Les entreprises ont-elles adopté le RGPD ? Une étude de l'éditeur Talend semble répondre par la négative : 70% des entreprises étudiées n'ont pas été en mesure de répondre en un mois aux demandes d'accès aux données personnelles. Des efforts restent à faire ! Quelques mois après l'entrée en vigueur du RGPD (Règlement général sur la protection des données), où en sont les entreprises ? Une étude de Talend révèle que peu d'entre elles seraient conformes. L'éditeur a testé 103 entreprises implantées ou opérant en Europe sur un des points principaux de la nouvelle réglementation : les demandes d'accès des personnes à leurs données personnelles. Résultat : 70% des entreprises testées n'ont pas répondu à cette simple demande dans le délai légal d'un mois prévu par la loi . Des différences géographiques et sectorielles Les entreprises situées hors Europe sont plus performante : leur taux de conformité est de 50%, contre 35% pour les entreprises européennes. "Cela laisse penser qu'elles ont adopté une approche légèrement plus proactive face au RGPD " , comment Talend dans son étude. Des différences sectorielles sont également observées : 76% des entreprises du commerce n'ont pas pu répondre aux demandes alors que 50% des [...]


Le paradoxe d'Abilene dans nos décisions politiques

Les préférences politiques des républicains ont été largement « trumpifiées ». Souvent, le parti en vient à ressembler à la personne qui le dirige. Quand l'anthropologue culturelle Margaret Mead disait : « Ne doutez jamais qu'un petit groupe de citoyens engagés et réfléchis puisse changer le monde. En réalité, cela se passe toujours de cette manière », elle avait globalement raison. Le changement est opéré par ceux qui entendent guider ou forcer les autres dans leur direction. Raison pour laquelle nous mettons souvent en doute la sincérité des gens lorsqu'ils prétendent dire ce qu'ils pensent. Surtout en public. Est-ce que la plupart des individus sont réellement en désaccord les uns avec les autres ? Ou est-ce qu'ils ne font que se conformer à des idées soi-disant dominantes ? Si de réelles dissensions peuvent exister, nous soutenons que l'actuel tribalisme politique aux États-Unis a en réalité été artificiellement gonflé par un biais de conformité au groupe. En d'autres termes, que la soumission de la majorité modérée aux exigences de militants engagés aura créé un mirage de bipolarisation. En général, les Américains ne sont pas des idéologues passionnés, ni transportés par Soros, ni exaltés par les frères Koch. Selon un sondage [...]


Les 50 entreprises qui font rêver les étudiants en école de commerce

La nouvelle édition du classement Universum des entreprises qui font rêver les étudiants en école de commerce et en école d'ingénieurs vient d'être dévoilée. Dans l'ensemble, les entreprises de grande consommation, les constructeurs automobiles et les banques attirent autant les étudiants en école de commerce que ceux en école d'ingénieurs et informatique. Mais pour les étudiants en commerce, ce sont surtout les cabinets de conseil qui sont les plus convoités, parmi lesquels on retrouve EY, The Boston Consulting Group et McKinsey. Les deux premiers du classement sont inchangés depuis 2017 et l'un d'eux fait partie des GAFA. Pour réaliser son palmarès, Universum, société d'études et de conseil mondiale, a interrogé, entre octobre 2017 et avril 2018, 228.910 étudiants issus d'école de commerce et d'ingénieurs dans les 12 pays avec les PIB les plus élevés au monde: l'Allemagne, la France, l'Italie, le Royaume-Uni, l'Italie, la Russie, les États-Unis, la Chine, le Japon, le Brésil, l'Inde, le Canada et la Corée du Sud. Il a été demandé aux étudiants de choisir les entreprises et organismes pour lesquels ils aimeraient le plus travailler. Voici les 50 entreprises les plus convoitées par les étudiants en école de commerce: 50. General Motors Originaire de [...]


Cerveau: les quatre piliers de l'apprentissage

Exercice de lecture dans une classe de CP, en 2010 à Andr?ezieux-Bouth?on, dans la banlieue de Saint-Etienne. Dans son dernier livre, le neuroscientifique Stanislas Dehaene liste les moyens les plus sûrs pour bien apprendre. Extraits. Le président du conseil scientifique de l'Education nationale, Stanislas Dehaene publie Apprendre ! Les talents du cerveau, le défi des machines (Odile Jacob, septembre 2018), dont L'Express publie des extraits. LIRE AUSSI >> Stanislas Dehaene: "La malnutrition est plus risquée pour le cerveau que l'écran" Stanislas Dehaene, le 27 juillet 2018 Franck Ferville pour L'Express 1. L'attention Imaginez que vous arriviez à l'aéroport juste à temps pour prendre un avion. Tout, dans votre comportement, met en évidence la concentration de votre attention. L'esprit en alerte, vous recherchez le panneau des départs, sans vous laisser distraire par le flot de passagers, puis vous identifiez la ligne qui indique votre vol. Des publicités criardes vous interpellent, mais vous ne les voyez même pas : vous vous dirigez en droite ligne vers le guichet d'enregistrement. Soudain, vous vous retournez, car un ami vient de prononcer votre prénom : ce message, jugé prioritaire par votre cerveau, s'empare de votre attention et envahit votre conscience... vous faisant oublier le [...]


Savoir miser sur des entreprises capables de maîtriser leurs marges...

Gérard Moulin, gérant actions européennes chez Amplegest. Gerard Moulin, le gérant d’Amplegest Pricing Power nous présente son fonds d’actions européennes et l’intérêt qu’il présente dans l’environnement actuel. Rappelons qu’Amplegest a connu une forte croissance des encours avec notamment la dynamique de la gestion privée mais aussi de l’asset management. Les encours gérés sont maintenant supérieurs à 1,3 milliard . Le fonds de Gérard Moulin a lui aussi connu une forte hausse de son encours depuis le début de l’année. Ce fonds concentré (une trentaine de lignes en portefeuille) est spécialisé dans les entreprises qui ont la capacité de défendre leurs marges et de monter leurs prix. Ce paradigme reste du bon sens et le gérant est même étonné qu’il n’y ait pas plus de fonds gérés de la même manière. Il accompagne les « sociétés qui maitrisent leur destin ». L’équipe de gestion passe 70% de son temps à regarder les barrières à l’entrée des sociétés et à analyser la pérennité des marges afin de trouver des entreprises « qui parlent d’avenir ». Dans l’analyse, 8 critères sont pris en compte. Des critères quantitatifs comme l’analyse de la dynamique du PEG (niveau de cherté ramené à la croissance), de [...]


Le cash back débarque dans 150 supermarchés français

À terme, les commerçants pourraient potentiellement réussir à prendre une commission sur ce service. C'est un service bien connu de ceux qui ont vécu à l'étranger. Aux États-Unis , au Royaume-Uni ou en Allemagne , cela fait partie des habitudes. Vous pourrez désormais retirer des espèces à la caisse de votre supermarché. Une nouveauté portée par le groupe Casino dans l'Hexagone qui devrait aider les consommateurs, notamment en zone rurale. Avec le lancement de ce service, la distribution applique une directive européenne ratifiée fin juillet par le Parlement français sur les services de paiement (DSP2) qui autorise les commerçants à fournir des espèces à leurs clients dans le cadre d'un achat par carte bancaire (dit « cash back »). De façon générale, l'ordonnance ratifiée actualise le cadre juridique des services de paiement pour l'adapter aux nouveaux types d'acteurs et de produits, mieux protéger le consommateur, renforcer la sécurité des données et soutenir l'innovation. C'est le groupe de distribution Casino qui entame le déploiement de ce service lundi dans ses supermarchés. Il précise être le « premier distributeur à proposer ce service en France », avec 150 supermarchés concernés à la fin du mois de septembre, avant un déploiement progressif [...]


Infographie : 32 points à prendre en compte pour votre visibilité

Les points à prendre en compte lorsqu'on crée (ou qu'on migre) un site web sont nombreux et une petite check-list n'est pas négligeable pour être sûr de ne pas oublier d'étape afin d'obtenir la meilleure visibilité possible. En voici une liste sous la forme d'une infographie... Notre infographie du vendredi est proposée aujourd'hui par le site Anthill et propose (en anglais cette semaine, une fois n'est pas coutume, mais on nous a peu signalé d'infographie intéressante en français ces derniers temps) une check-list de 32 actions à vérifier pour obtenir un site web optimisé pour les moteurs de recherche, réparties en 5 grandes étapes. Toutes ces actions n'auront pas, et de loin, un véritable impact sur votre SEO, mais elles vous permettront avant tout d'avoir un site "propre", bien conçu, et d'obtenir, d'une façon générale, une bonne visibilité sur la Toile. N'est-ce pas là l'essentiel ? (cliquez sur l'image pour en obtenir une version agrandie) : Infographie : 32 points à prendre en compte pour votre SEO. Source : Australian Anthill.


Google : 20 ans d'histoire du géant de la tech en 10 événements

Larry Page et Serguey Brin dans leur garage. - Google. 4 septembre 1998 : fondation de Google inc Comme toute bonne success story de la Silicon Valley, celle de Google démarre évidemment dans un garage. C’est au 232 Santa Margarita, dans la ville de Menlo Park, que Sergueï Brin et Larry Page fondent la société le 4 septembre 1998, grâce à un chèque initial de 100 000 dollars signé par Andy Bechtolsheim, cofondateur de Sun Microsystems. Ils s'installent chez une copine de Brin, Susan Wojcicki, qui rejoindra très vite l'équipe... Et qui dirige aujourd'hui Youtube ! Les deux informaticiens se sont rencontrés à l’université Stanford et ont développé ensemble un algorithme d’un nouveau genre pour optimiser la recherche de contenu sur la Toile. Baptisé PageRank, il classe les pages web en tenant compte du nombre de liens qui pointent vers elles. L’idée est à la fois simple et révolutionnaire : plus une page est citée par d’autres, plus elle doit être pertinente et plus elle sera privilégiée dans les résultats de recherche. C'est dans ce garage de Menlo Park que Google a été fondé Le succès ne se fait pas attendre. Google.com passe de 10.000 requêtes fin 1998 à [...]